Posté le 14 novembre 2019 - À la une - Paroles de freelances

« Avoir le choix, c’est un luxe ! »Parole de freelance

Dans le cadre de la formation Bootcamp® freelancr, nous avons interrogé des freelances sur leur parcours. Mathieu, de la promotion #P8 nous raconte comment il vit son indépendance, il revient sur ses galères et ses succès, et s’exprime sur l’expérience Bootcamp®

 

Bonjour Mathieu ! Tout d’abord, peux-tu te présenter s’il te plait ?

Bonjour, oui bien-sûr ! Je suis Mathieu Cassagne, je suis né en Bourgogne, puis arrivé à l’âge de 3 ans à Moissac dans le 82 où j’ai grandi.
Ensuite, j’ai beaucoup bougé que se soit pour mes études ou mon travail.
Et en 2011, atterrissage sur Toulouse.

Je suis une personne très ancrée sur des valeurs telles que le respect, le travail, notamment en équipe, l’honnêteté…

J’ai pratiqué le rugby pendant 15 ans et j’ai eu la chance de pouvoir entraîner l’équipe de mon école de commerce.
J’ai de multiples passions / activités : rugby, step, vins, rhums, cuisine, cinéma, théâtre, jazz, et les gens passionnés, tout simplement. Et je suis très curieux de découvrir encore beaucoup de choses !

Je suis de nature plutôt cartésienne et pour autant je crois beaucoup aux énergies qui nous entourent. Mon papa était d’ailleurs magnétiseur.

Je pense que c’est pas mal pour une première présentation 🙂

 

Quelle activité exerces-tu, quel est ton projet ?

Je viens de démarrer mon activité en tant qu’indépendant après plus de 16 ans de salariat. Je suis aujourd’hui consultant en Management de la Supply Chain (Achats, logistique et transport).

Mon projet est de pouvoir travailler avec des gens avec qui je partage les mêmes valeurs humaines. Avoir le choix c’est un luxe !

Je voudrai pouvoir travailler au contact de 2 filières qui me tiennent à cœur : les vins & spiritueux et agro (mais pas de gros industriels, des entreprises qui restent proches de leur terroir).

 

Qu’est-ce qui t’a poussé à te mettre à ton compte ?

J’ai toujours eu besoin d’une grande ouverture vers le « monde », j’ai eu des postes qui m’ont permis de le faire mais pas durant ces dernières années. Qui plus est, je ne partageais pas nécessairement la même vision avec mes managers sur les aspects stratégiques et/ou approche managériale.

J’ai mis malgré tout du temps à venir à l’indépendance car je manquais de légitimité à mon sens. Mais ça, c’était avant…

 

Quelles difficultés as-tu rencontré en tant qu’indépendant ?

La difficulté que je rencontre actuellement est de ne pas avoir de contacts ou échanges avec des prospects/décideurs pour pouvoir étalonner mon offre, avoir un feedback et pouvoir l’adapter.
Ceci peut aussi s’expliquer par le fait que cela fait peu de temps que je suis « sur le marché » et mes premières actions ont été plus orientées pour la création de partenariats et référencement par des apporteurs d’affaire.

 

En quelques mots, le + du freelancing ?

  • Pouvoir s’orienter vers des métiers & des personnes avec qui l’ont veut travailler.
  • Rencontrer énormément de personnes différentes.
  • Travailler sur des projets intéressants et même se voir proposer des projets auxquels on n’aurai pas pensé.
  • Et, the last but not the least, pouvoir contribuer à ce que nos clients se sentent bien et que leur business soit « meilleur »

 

Pourquoi le Bootcamp freelancr ?

J’ai aimé l’approche de Charles et d’Adrien que se soit leurs personnalités ou concernant la vision du Bootcamp : une « formation » où l’on met en pratique plutôt qu’en théorie, on a des feedbacks de différentes personnes qui ont un œil neuf (souvent issues de domaines totalement différents), on peut nous aussi apporter un regard extérieur et aider à construire un projet : c’est super.

And Cherry on the cake, un petit défi avec le business case d’une entreprise. Mais que demande le peuple ?

 

Merci beaucoup Mathieu !

Le Bootcamp vous intéresse ?

Cliquez ici pour avoir plus d’informations !




Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *