Posté le 10 octobre 2019 - Les Métiers Freelances

Les qualités d’un manager de transition pour réussir

Un manager de transition doit avoir certaines qualités de haut niveau pour réussir. Savoir bien déterminer sa mission et son pouvoir au sein du nouveau site d’intervention en fait partie. Il existe une autre attitude qui se base sur la capacité de préétablir les critères d’évaluation. Enfin, cet agent temporaire est obligé d’avoir la compétence d’allier neutralité et efficacité.

Savoir déterminer sa mission

Pour réussir dans son intervention, le manager envoyé par son cabinet de management doit avant tout savoir déterminer sa mission. Il s’agit d’une question de précision sur certains paramètres fondamentaux. La durée de l’intervention, le secteur d’activité de l’entreprise à accompagner, la situation géographique du nouveau site et la réalisabilité de l’objectif en font partie. Il existe également le côté financier qui doit être bien défini pour pouvoir travailler sur un devis adéquat et complet. Ce dernier permet de faire face aux imprévus. En effet, tous ces éléments constituent un critère de qualité réclamé par la nature de la mission des agents de transitions dans des entreprises en difficulté.

Fixer les critères d’évaluation avant la réalisation

La capacité de tout prévoir constitue également une des qualités d’un manager de transition pour la réussite d’une intervention. Elle se base principalement sur la mise en place des critères d’évaluation. Ceux-ci doivent être mesurables pour connaître l’avancée du travail, l’évolution de la situation au sein de l’entreprise accompagnée et l’atteinte de l’objectif fixé. Ils sont à déterminer avant la réalisation de toutes les actions de redressement. De cette manière, le manager peut disposer d’une feuille de route qui doit s’inscrire dans l’ordre de mission. Il a donc un repère lui permettant de mieux se situer dans son site d’intervention et de savoir les priorités pour répondre adéquatement aux attentes du client.

Avoir la compétence d’allier neutralité et efficacité

En tant qu’intervenant dans un nouveau site et un secteur spécialisé, le manager doit maintenir sa neutralité. D’abord, dans l’analyse de la situation, il est obligé de remonter au passé de l’entreprise accompagnée pour trouver la racine du problème. Cette étape réclame une vision objective afin que le diagnostic soit pertinent. De cette manière, le plan d’action sera élaboré sur une base solide pour résoudre radicalement les problèmes de dysfonctionnement constatés.

En outre, cette neutralité est à la fois une attitude professionnelle et une compétence qui se rallient parfaitement avec l’efficacité. Elle permet, par exemple, à votre manager de transition de mieux cerner les blocages du bon fonctionnement de votre entreprise sans être influencé par qui que ce soit. Cette personnalité « clean » et sans antécédents négatifs constitue un atout pour réussir. Elle est également un facteur laissant l’intervenant temporaire avoir un jugement pertinent par rapport aux différents points de vue des collaborateurs. Dans ce cas, l’efficacité devient une évidence parce qu’elle se base sur des décisions originales. Celles-ci représentent un nouveau souffle et source d’espoir pour les propriétaires d’entreprises en difficulté.




Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *